Le Denier de l’Église

Principale ressource du diocèse, le Denier est la manière privilégiée pour les catholiques d’entrer dans la prise en charge matérielle de l’Église.

Le Denier est consacré au financement de la rémunération et des charges sociales des prêtres et des laïcs salariés engagés au service de l’Église. Il permet de donner aux prêtres les moyens de leur subsistance tout au long de leur vie.

C’est à la fois un acte de gratitude envers le Seigneur et un acte de responsabilité pour assurer la vie matérielle de l’Église.

Tous les catholiques sont appelés à donner au Denier. Chacun donne en fonction de ses moyens et selon son cœur. Chacun est invité à inscrire autant que possible son don dans la durée au moyen du prélèvement automatique.

Retrouvez notre « Lettre des donateurs » en cliquant ici.

200

prêtres

108

laïcs

20

séminaristes

Combien donner ?

L’Église ne reçoit aucune subvention, ni de l’État, ni du Vatican. Elle doit donc s’abandonner avec confiance à la générosité des fidèles.

Quel que soit son montant, chaque don est précieux. À titre d’exemple, un don de 200 € finance une semaine de traitement d’un prêtre.

Une déduction fiscale avantageuse

Vos dons sont désormais déductibles à hauteur de 75 % de leur montant, dans la limite de 554 € de dons à l’Église.

Au-delà, votre don est déductible à hauteur de 66 %, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Ainsi, un don de 200 € ne vous revient qu’à 50 €.

Merci pour votre soutien au diocèse.

Vos questions, nos réponses

Vos questions, nos réponses

Retrouvez les réponses aux questions que vous vous posez dans la Foire Aux Questions.